17882073353118989_edited.jpg

Speech ensemble

Speech lance un projet pilote à Trois-Rivières afin de faire œuvre utile dans la prévention des problèmes de santé mentale chez les jeunes. Avant la pandémie, 83% des élèves du secondaire en Mauricie Centre-du-Quebec rapportaient vivre de la détresse psychologique moyenne ou élevée. Avec son programme Speech Ensemble, nous souhaitons faire partie de la solution.

L'élément déclencheur

 

« Nous avons observé que la participation aux ateliers Speech a permis le dépistage d’une élève en grand besoin d’aide psychologique. Le lien de confiance établi avec l’intervenante musicale a permis que cette élève accepte de s’ouvrir et d’entreprendre une démarche en psychologie. Le fait de s’être livrée à travers la composition de textes a été déterminant dans cette situation.»

-Isabelle Tremblay, psychologue en milieu scolaire

Des constats qui sonnent l'alarme

- La prévalence des problèmes de santé mentale est préoccupante. 

- Les besoins excèdent les services en milieu scolaire.

- Certains élèves sont méfiants face à l'aide qui leur est offerte.

Notre solution

1

Créer un groupe de travail pluridisciplinaire dans les écoles, qui réunit les intervenants musicaux et les intervenants scolaires (psychologues, éducateurs, travailleur.e.s spécialisées)

2

Identifier conjointement les élèves vivant des situations d'inadaptation psychosociale ou scolaire dûes à des vulnérabilités sur le plan de la santé mentale.

3

Sur la base des recommandations du comité pluridisciplinaire, offrir des ateliers ponctuels de création musicale axés sur le bien-être affectif et la connexion.

4

Accompagner les participants vers des services cliniques appropriés et faciliter la création d'un lien avec les professionnels.

5

Ré-évaluer mensuellement les motifs d'intervention et assurer l'adéquation des besoins et des ateliers dispensés, pour permettre un roulement lié aux nouvelles demandes de service.

Du point de vue du participant

L'élève a accès à des ateliers de création musicale où il écrit ses textes et compose ses musiques. Leur fréquence et leur récurrence varient en fonction des besoins de l'élève. Une fois les objectifs de bien-être affectif et de connexion atteints, l'élève transige vers les services d'un professionnel clinique (psychologue ou autre), accompagné par l'intervenant musical, qui facilite la transition. Après 4 semaines de participation, le comité pluridisciplinaire évalue si l'élève bénéficierait d'un mois de plus au sein du programme Speech Ensemble.

Il peut poursuivre ou mettre fin à sa participation.

SUIVEZ-NOUS

Pour  suivre nos jeunes et nos artistes,

inscrivez-vous à notre infolettre.